Skip to content

Les 7 étapes-clés pour constituer sa gamme de produits durables

Lorsqu’on démarre une entreprise, quelle qu’elle soit, la satisfaction des clients doit être une considération primordiale.
Les 7 étapes-clés pour constituer sa gamme de produits durables

En effet, votre activité dépend étroitement de vos clients : s’ils ne sont pas contents de venir dans votre magasin, et s’ils ne sont pas ravis par vos produits, ils ne reviendront pas, et vous aurez des difficultés à faire fonctionner votre entreprise.

Un enjeu majeur est donc le choix des produits, et par conséquent des fournisseurs avec lesquels vous allez travailler.

Chez kami store, nous proposons aux boutiques durables une large gamme de produits d’hygiène, des cosmétiques et des accessoires zéro déchet.

Dans cet article, une fois n’est pas coutume, nous nous permettons de mettre en avant les avantages que nous vous proposons.

Parcourons les étapes principales que je vous propose de suivre pour constituer votre gamme de produits bio.

Étape 1 : Définir la liste des produits, en fonction de votre Business Plan

Le point de départ, c’est votre Business Plan, qui inclut la description de votre projet, votre étude de marché et les typologies de clients potentiels que vous ciblez.

Naturellement, si vous souhaitez ouvrir une épicerie bio & vrac, vous n’aurez pas la même gamme de produits que si vous ouvrez une boutique dédiée aux cosmétiques bio.

Par ailleurs, selon votre emplacement géographique, d’autres considérations entrent en ligne de compte :

  • le niveau de revenus moyen des habitants, qui impacte le niveau de prix que vous pourrez proposer,
  • la mixité sociale, qui peut vous pousser à proposer des produits ethniques ou de différentes origines géographiques,
  • l’âge des clients potentiels, certains quartiers sont plutôt habités par des couples avec enfants, tandis que d’autres sont davantage investis par les retraités. Cela jouera sur votre gamme également.

Cette analyse de premier niveau vous permet de construire la liste des produits à proposer, sans nécessairement à ce stade définir les détails des caractéristiques des produits.

La première étape concerne donc la mise en adéquation de votre offre avec le projet et vos futurs clients.

Étape 2 : Qu’est-ce qui est aligné avec mes valeurs ?

Ensuite, je vous conseille aussi de bien réfléchir à vos valeurs et à votre ambition sociétale en lien avec votre projet. Voulez-vous soutenir la transition écologique ? Créer de l’activité économique locale ? Ces questions pourront vous orienter vers les produits en lien avec vos valeurs.

Pourquoi réaliser ce travail d’introspection ? Tout simplement parce qu’il est beaucoup plus facile de travailler, au quotidien, en étant entourés de produits qu’on aime et qui sont porteurs de sens !

Vous aurez aussi plus de facilité à conseiller, voire convaincre, vos clients d’acheter les produits, si vous-même les trouvez utiles, si vous les aimez et les utilisez.

C’est d’ailleurs même le crédo d’un bon commercial : aimer son produit !

Il convient alors dans cette étape, de faire une deuxième mise en adéquation, entre les produits qui plairont à vos clients et ceux que vous aimez.

Étape 3 : Quels sont mes produits de “fond de panier” ?

Cette étape consiste à vous poser la question : quels sont les produits dont mes clients ont besoin de manière régulière, qui constituent une bonne raison de revenir de façon récurrente dans votre boutique ?

Pour une épicerie bio, c’est, par exemple, les produits frais (fruits et légumes, fromage, lait, etc.) ainsi que le sec : pâtes, riz, céréales et ainsi de suite. On les met en premier dans son panier, donc ils sont au fond du panier, d’où leur nom 🛍️

Pour une boutique dédiée à l’hygiène personnelle, ce sera plutôt le dentifrice et le déodorant, ainsi que le savon et le shampoing, plutôt que la brosse à dents (qu’on change moins souvent).

Il est très important de référencer ces produits car ils sont la raison pour laquelle les clients viennent dans votre boutique au quotidien et régulièrement, en dehors des achats réalisés de manière occasionnelle, voire exceptionnelle.

Étape 4 : Quels sont mes produits à forte marge ?

La question suivante, ce sont vos produits à forte marge, que vos clients achèteront peut-être moins souvent, car ce sont des achats pour le plaisir, mais qui vous permettront de renforcer votre marge brute.

Typiquement, il faut ici réfléchir aux achats qu’on fait par pur plaisir, ou pour en faire un cadeau…

Ces produits doivent faire l’objet d’une attention particulière :

  1. ils peuvent vous apporter un chiffre d’affaires complémentaire non négligeable,
  2. mais par définition, ils sont moins souvent demandés, donc il ne faut pas en stocker de trop, au risque de ne pas les vendre.

En complément à ces “produits plaisir”, il peut aussi être utile pour vous de générer une marge intéressante sur une sélection de produits fréquemment achetés. Cela vous aidera à garantir d’atteindre votre objectif global de marge brute. Par exemple, si vous proposez trois variétés de farine bio, vous pourriez viser une marge importante sur l’une d’entre elles, tout en laissant les deux autres à un taux de marge inférieur.

Étape 5 : Prendre en compte la typologie de votre magasin

Une autre étape importante est celle de la prise en compte de la “géographie” de votre magasin :

  • comment les espaces sont-ils organisés ?
  • combien de place avez-vous réservé pour chaque rayon ?
  • comment pourrez-vous mettre en avant tel ou tel produit ?
  • avez-vous un espace de réserve/stockage important ou réduit ?

Ces aspects impactent aussi donc l’emplacement de linéaire disponible, tout simplement, pour choisir vos produits (certains prennent plus de place que d’autres !) et le niveau de stock possible ou nécessaire.

Étape 6 : Faire la synthèse de l’ensemble

Sur base de toutes les questions précédentes, il s’agit maintenant de faire la synthèse.

Pour cela, la meilleure façon de s’organiser est de créer un fichier Excel, qui contiendra les informations suivantes, dans une liste :

  • catégorie de produits (ou rayon),
  • intitulé du produit,
  • prix d’achat,
  • prix de vente,
  • taux de TVA applicable,
  • marge brute par produit en valeur absolue (avec une formule Excel à créer, réalisant le rapport entre prix d’achat et prix de vente, exemple : 5€ de marge par produit),
  • taux de marge brute sans les frais (exemple : 42%),
  • minimum de commande pour ce type de produit,
  • frais de ports ou de commande éventuels et/ou niveau de franco de port,
  • taux de marge brute avec les frais (frais de ports, de commande, etc.), c’est votre “vraie marge brute”.

Vous aurez ainsi une vision complète de votre gamme de produits, avec toutes les informations financières nécessaires, pour décider en bonne intelligence.

N’hésitez pas à comparer également les prix de vente que vous envisagez avec ceux de vos concurrents immédiats, à proximité de votre boutique.

Vous pouvez ensuite créer une formule calculant le taux de marge moyen, pour l’ensemble de vos produits, afin de vous assurer que vous êtes “dans les clous” par rapport à votre prévisionnel financier.

En préparation de l’ouverture de votre magasin, il peut aussi être très intéressant de dresser une liste contenant l’ensemble des quantités initiales que vous souhaitez acheter par produit, et d’en faire le prix total : cela correspond à la valeur de votre stock initial (qu’il est important de connaître pour votre business plan et pour plan de financement, bancaire en particulier).

Étape 7 : Les points d’attention lors du choix des fournisseurs !

Vous aurez probablement compris lors de l’étape précédente qu’il existe des frais “cachés” chez certains de vos futurs fournisseurs.

Certains vous demanderont un minimum de commande, ce qui force à stocker des produits potentiellement à perte.

Certains vous demanderont des frais de port importants, ce qui grignote votre taux de marge.

D’autres encore exigent de remplir des bons de commande fastidieux et compliqués, ce qui vous fait perdre un temps précieux, que vous préfériez investir dans votre boutique avec vos clients.

D’autres encore vous demandent de payer à l’avance, avant d’être livré.e, ce qui est pénalisant pour votre trésorerie...

Sur ces 4 points et d’autres encore, notre offre kami store a pour objectif de vous faire gagner du temps et de l’argent :

  • un seul panier d’achat pour toutes vos marques durables,
  • la possibilité de passer commande dès 1€,
  • l’achat de vos produits à l’unité,
  • une plateforme simple et intuitive,
  • la livraison offerte au delà de 300€.

 

 

Besoin d’en savoir plus d’abord ? Découvrez tous nos avantages pour développer votre boutique sans frais cachés et processus de commande compliqué !

 

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rater aucun article !