Skip to content

Période creuse en boutique : Comment booster votre communication ?

Dans cet article, on vous partage tous nos conseils pour repenser votre communication et mettre à profit une période creuse dans votre boutique.

Période creuse en boutique : Comment booster votre communication ?

La plupart des boutiques subissent des périodes creuses à différentes périodes de l'année.

Pour certaines, c’est dû à la saisonnalité de leur activité. Les villes du littoral connaissent une période creuse à la basse saison, par exemple !

Pour d’autres, ça peut être les aléas du marché dans son ensemble qui peuvent expliquer une période creuse : crise économique, situation sanitaire liée au Covid, etc.

La première chose à faire en cas de période creuse qui se prolonge : vérifier que votre boutique pourra tenir le coup financièrement. Pour cela, rien de tel que de prendre contact avec votre expert-comptable pour faire le point.

Une fois validé cet aspect important, pourquoi ne pas profiter de cette baisse d’activité pour repenser la communication de votre boutique ?

C’est ce dont on va parler dans cet article !

Repenser les fondamentaux de sa communication

Pour commencer, une période creuse peut être idéale pour prendre un peu de recul sur vos actions de marketing.

Revoir vos personas marketing

Qu’est-ce qu’un persona marketing ? Derrière ce terme technique se trouve tout simplement le portrait-robot d’un type de client.

Vous avez peut-être remarqué que des groupes de clients se ressemblent beaucoup ? Voici des exemples :

  • le monsieur retraité, ancien cadre supérieur, qui vient faire ses courses, de manière peu régulière, pour acheter des cadeaux à son épouse,
  • la mère de famille, d’environ 35 à 40 ans, qui réalise son plein de courses une fois par semaine,
  • ou encore la jeune femme célibataire, active et écolo, qui vient à vélo et achète uniquement des produits 100% éco-responsables.

Chacun de ces “profils” correspond à un persona marketing. 

Plus vous pouvez “décrire” et compléter votre fiche persona avec des caractéristiques précises, plus vous serez en mesure de construire une communication à leur image, qui les attirera et les convaincra de devenir vos clients fidèles.

Connaître ses clients, c’est le premier pas pour développer ses ventes !

Revoir vos bénéfices client

En lien avec la notion de persona marketing, que nous avons abordée dans la partie précédente, vous pouvez aussi profiter de temps morts dans votre boutique pour lister les bénéfices principaux que vous apportez à vos clients.

Posez-vous les questions suivantes :

  • pourquoi mes clients aiment-ils faire leurs courses chez moi ?
  • qu’est-ce que je leur apporte de plus que mes concurrents ?
  • mes clients m’ont-ils récemment fait part d’aspects positifs et satisfaisants, auxquels je n’avais pas pensé ?

Pour prendre un exemple, peut-être que votre excellent relationnel avec vos clients fait partie des bénéfices principaux qu’ils retirent d’une visite chez vous ? Pour le dire avec leurs mots : “dans cette boutique, on prend le temps de me parler et de me conseiller, quel bonheur !”.

Cet exercice vous aidera à mieux mettre en avant les valeurs ajoutées, ou bénéfices client, que vous apportez à votre clientèle, dans vos actions de communication.

Travailler sa présence sur le web

Retoucher votre identité visuelle

Si vous avez un peu de temps libre, pourquoi ne pas vous assurer que votre identité visuelle soit au meilleur niveau de qualité possible ?

Consultez un.e infographiste afin de revoir votre logo, ainsi que les couleurs et polices de caractères de votre site Web et de vos comptes sur les réseaux sociaux.

Assurez-vous de demander à plusieurs personnes de votre entourage ce qu’elles pensent de la nouvelle version créée, puis mettez en place la nouvelle version de votre identité visuelle partout et de manière homogène.

Dernière étape importante : informez votre communauté du changement réalisé, afin qu’il n’y ait aucun doute, c’est bien toujours la même boutique !

Découvrez notre article rédigé par Atelier Milky sur l'importance d'avoir une identité graphique assumée pour votre boutique →

Investir de nouveaux réseaux sociaux

Vous êtes présents sur Facebook, mais pas encore sur Instagram ?

C’est peut-être le moment idéal pour varier les plaisirs, et toucher de nouveaux clients, là où ils se trouvent, à savoir sur d’autres réseaux sociaux.

Un exemple : la plupart des professionnels ont un profil sur LinkedIn. Si vous envisagez d’élargir votre activité à une clientèle d’entreprises de votre secteur, ouvrir un profil personnel, puis une page entreprise, sur LinkedIn, est une très bonne idée !

Si vous n’êtes pas encore sur Instagram et qu’une partie de votre clientèle est âgée de 15 à 35 ans, il est probable que vous gagniez à y communiquer !

Découvrez nos 4 astuces de base pour gérer le compte Instagram de votre boutique →

Avant de vous lancer sur un nouveau réseau social, il convient toutefois de peser le pour et le contre.

D'un côté, occuper le terrain, en ayant une stratégie bien définie, peut élargir votre audience et votre clientèle.

De l’autre côté, il faut bien avoir à l’esprit qu’ouvrir un nouveau compte sur un réseau social, et l’animer de manière qualitative et régulière, cela prend du temps et de l’énergie ! 

Si vous n’avez pas beaucoup de temps disponible, le risque est alors de vous éparpiller.

Mieux vaut dans ce cas vous concentrer sur les réseaux sociaux sur lesquels vous êtes déjà présent et réfléchir à ce que vous pourriez améliorer pour développer votre communauté existante.

Voici quelques questions à vous poser, avant de vous lancer sur un nouveau réseau social :

  • ai-je quelques heures disponibles pour m’en occuper, chaque semaine ?
  • mes clients sont-ils présents sur ce réseau social ? M’en parlent-ils dans nos conversations en boutique ?
  • mes concurrents sont-ils présents sur ce réseau social, et semblent-ils obtenir de bons résultats sur celui-ci ?

On vous partage nos conseils sur comment publier de A à Z sur les réseaux sociaux en tant que boutique indépendante →

Envisager de financer un peu de publicité payante

On a déjà parlé précédemment de la communication éthique et responsable.

Dans une certaine mesure, payer de l’argent à Facebook et aux autres GAFA, cela peut être considéré comme peu éthique par certains.

Pour autant, et je parle ici d’expérience personnelle, en tant que co-gérant d’une épicerie bio/vrac, le fait d’investir un peu d’argent dans des campagnes de publicité en ligne, ça peut vraiment aider à booster le trafic en magasin !

Récemment, pour les fêtes de fin d’année, on a décidé d’investir 300€ en publicité Facebook, grâce auxquels on a :

  • généré des ventes spécifiques liées aux fêtes (des coffrets cadeaux),
  • et conquis de nouveaux clients par ce biais : des clients qui nous ont indiqué qu’ils reviendraient régulièrement faire leurs courses.

De notre point de vue, une campagne de publicité Facebook Ads est plus efficace qu’une campagne Google Ads, pour une boutique physique. Toutefois, n’hésitez pas à tester par vous-même, par exemple en investissant une centaine d’euros dans l'un et/ou dans l'autre !

Optimiser sa communication en boutique

Vous pouvez aussi profiter d’une baisse temporaire de votre activité en boutique pour repenser la communication au sein même de celle-ci !

Donner un coup de frais à votre vitrine et devanture

Si vous avez ouvert votre boutique il y a quelques années, votre vitrine a peut-être besoin d’un rafraîchissement.

Prenez un moment pour l’observer, comme si vous ne l’aviez jamais vu auparavant.

Réalisez le parcours que vos clients réalisent au jour le jour : mettez-vous de l’autre côté de la rue, puis regardez votre vitrine en arrivant dans votre boutique.

Est-ce que vous remarquez des zones d’usure ? Des matériaux qui ont subi les assauts des intempéries ? Est-ce que le mur extérieur a besoin d’un coup de pinceau ?

Toutes ces actions de mise à jour ou de rafraîchissement peuvent être menées plus facilement quand le flux de clients est réduit !

Travailler la mise en avant des produits dans votre boutique

On passe maintenant à la partie intérieure de votre boutique.

Faîtes le même exercice : parcourez votre propre boutique comme si vous la découvriez pour la première fois. Ce n’est pas forcément évident, mais peut être riche d’enseignements !

Si vous souhaitez avoir de l’aide, n’hésitez pas à demander à des amis, des membres de votre famille et mêmes à vos clients de se prêter eux aussi à l’exercice. Vos clients récurrents seront ravis de pouvoir vous aider sur ces petits détails, donc n'hésitez pas à les solliciter 😉

Vous remarquerez peut-être que certains de vos produits, voire catégories de produits, mériteraient d’être davantage mis en valeur ?

C’est alors l’occasion de :

Afficher les valeurs qui vous animent

La plupart des gérant.e.s de boutiques de produits éco-responsables ont des valeurs personnelles fortes.

Ce n’est pas rédhibitoire de les mettre en valeur, au contraire, vos clients y seront probablement sensibles 🙂

Voilà quelques idées pour bien les mettre en avant :

  • créez et affichez de jolis écriteaux, indiquant des citations liées à vos valeurs,
  • réalisez une affiche “Les 10 commandements de ma boutique”,
  • affichez, près des produits, leur impact sur l’environnement ou la société, par exemple : “fabriqué par des personnes en réinsertion” ou “sans utilisation de matières plastiques”.

 

Une baisse d’activité en boutique, ça peut donc parfois être un mal pour un bien. Il y a une foule de choses à faire pour dynamiser votre magasin et c'est une belle opportunité pour le rendre plus attractif pour vos clients 😉

 

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rater aucun article !